,

Coup de pouce, pied à l’étrier, les autres noms du “réseau”

La plupart d’entre vous qui sont (oui oui, le verbe s’accorde à la troisième personne du pluriel !) sortis de l’école et ont recherché un emploi, ont déjà très certainement entendu de la bouche de leurs pairs “Entretenez votre réseau !”  Entre mon BTS et mon master 2, j’écoutais ces conseils d’une oreille, pas encore trop concernée, un peu comme un banal écho.

Petit à petit l’oiseau…

L’ouverture aux autres paraît être le meilleur moyen de débuter et de maintenir des relations. Lorsque nous nous considérons timide, la tâche paraît plus ardue, mais de loin impossible ! Un pianiste ne joue pas du Mozart dès sa première leçon ! Persévérez et sentez-vous légitime, à la place que vous occupez, maîtrisez les sujets de discussion en qualité d'”expert” de votre domaine.

Et entre stages, postes occupés, loisirs, vie de tous les jours, vos contacts s’élargissent un peu plus, se renforcent, se relâchent, se rattrapent. Le réseau s’entretient. Il est important de ne pas cesser d’exister après un passage dans une entreprise. Quelques nouvelles ou une pensée pour la nouvelle année sont l’occasion de conserver une visibilité auprès de vos contacts.

Et n’oublions pas aussi que le premier réseau reste l’entourage privé, pourquoi ne pas l’utiliser de la même façon ?

…fait son nid

Lorsque vous avez atteint votre objectif grâce à vos relations, ne cessez pas de “réseauter”. Remerciez les personnes qui vous ont aidé(e), mais entretenez toujours un contact. Cela permet de témoigner la considération que vous avez pour une personne, vous pouvez aussi vous rendre utile et être disposé(e) à aider à votre tour.

De mon côté, j’ai aussi appris à entretenir les relations. Et avec la création de ma petite entreprise, elles sont plus que nécessaires pour avancer. Certes, le “réseautage” peut paraître “intéressé”, mais la richesse qui en découle est bien plus importante. Pour l’anecdote, j’ai déjeuné, il y a peu, avec deux personnes rencontrées lors d’une mission, cela faisait 5 ans que je ne les avais pas croisées “de visu” (même si nous nous donnions quelques nouvelles entre temps). Ma journée s’est terminée avec un sourire béat et, avec les encouragements et autres compliments manifestés à mon égard, une motivation jamais égalée dans mon travail.

En prime ? Un rendez-vous et un nouveau contact ! À vous !

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *