C’est la rentrée !

Comment éviter le sujet de la rentrée scolaire au moment de… la rentrée scolaire justement. Les batteries sont normalement rechargées, les corps bronzés pour assurer dynamisme et gaieté au bureau et la boîte mails pleine à craquer, une façon de se plonger tête baissée dans le travail ! De mon côté, je n’ai jamais vraiment quitté le navire et même si je ne peux réellement prouver ma bonne mine et ma motivation, sachez qu’elles sont bien présentes toutes les deux. En cette première semaine de septembre, je fais moi aussi mon petit retour.

Je profite donc de la rentrée scolaire pour jouer, au détour de ces quelques phrases, les professeurs de français et rectifier quelques expressions qui ont fait gronder mes oreilles cet été malgré un temps plutôt clément.

 

“Give me five” !

 

1- Le grondement qui torture le plus mes tympans, en lice depuis plusieurs semaines, est “un espèce de truc”, expression utilisée en prime par une flopée de journalistes. ON NE SE RÉFÈRE PAS À “TRUC” ! “Espèce” est et reste FÉMININ ! Vous aimeriez que l’on vous appelle “Madame”, messieurs ?

2- Le second sur la liste est “je passe en première”. Oui, mesdames, cela s’adresse à vous. Cette locution adverbiale est INVARIABLE ! Et ne râlez pas en prônant une égalité des sexes en français, cela reste une règle ! Et puis, rien ne sert de s’agacer, si vous ne souhaitez pas vous confronter à trop de “virilité française”, il suffira de dire “Je passe la première” !

3- “Elle est tout énervée” ne prend pas de E !!! Juré, je suis calme. Ici, “tout” peut être remplacé par “complètement”. Mais l’accord s’effectue lorsque l’adjectif utilisé débute par une consonne, par exemple, “elle est toute cassée”. Je vous le concède, cette règle a de quoi agiter les esprits. Et encore, je n’évoque pas l’accord devant un “H” aspiré.

4- En quatrième position, j’ai nommé “elle a l’air gentille”. Au début, l’accord a sonné tellement faux dans mon esprit ! J’avoue que le sujet m’a quelque peu travaillé. Si “avoir l’air” peut être remplacé par “sembler” ou “paraître”, alors l’adjectif qui suit s’accorde. Dans cette locution, nous pourrions annoncer “elle semble gentille”. Mais si “avoir l’air” est un “état”, un “aspect” alors l’adjectif ne s’accorde pas et “elle a l’air gentil” retrouve la forme si correcte à mes oreilles. J’ai l’air satisfait ? Non… satisfaite ? Enfin…

5- Un petit pléonasme pour terminer avec “c’est chouette de se réunir ensemble”. Par définition, “réunir” signifie “mettre ensemble”, alors par pitié, faites scission entre les deux mots, ils s’en porteront mieux et vos interlocuteurs aussi !

 

Entre nous, j’ai encore les oreilles qui bourdonnent en raison d’autres exemples erronés de langage. Mais pour éviter que vos mains prennent votre tête en étau et que vos yeux quittent mon article avant son point final, je les ai sauvegardés dans un coin de mon esprit.

Alors, vous l’avez atteint le point final ? -> .

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *